Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a pour vocation de rassembler et analyser les nouveautés en matière de marketing et de communication littéraire à travers le monde. Que ce soit les campagnes marketing et communication des maisons d'éditions, les librairies coup de cœur que je rencontre, les acteurs du secteur ...

La rentrée littéraire chez Gallimard

Publié le 23 Juillet 2010 par Noëlie in C'est tendance !

Le mois de juillet n’est pas encore achevé que les blogs et médias bruissent déjà des premières infos sur la rentrée littéraire 2010. Chaque année, c’est un marronnier de choix pour la littérature, une occasion rare d’être sous les feux de l’actualité et de pouvoir promouvoir les auteurs.Pourtant, les éditeurs ne semblent pas toujours conscients de cette opportunité et se bornent encore bien souvent à orchestrer de traditionnelles opérations de relations presse/relations publiques.

C’est pourquoi, j’ai noté avec plaisir que les éditions Gallimard avaient, pour l’occasion, mis en ligne un site dédié présentant les ouvrages de l’éditeur à paraître pour la rentrée littéraire.

 

rentree-littéraire Gallimard Bookandbuzz

 

Au rayon des bons points, on retrouve un contenu riche et divers accompagnant la présentation de chaque ouvrage : un résumé, la présentation de l’auteur, un extrait audio lu par ce dernier ainsi que la possibilité de feuilleter le début du livre via un lecteur exportable. A côté des ces éléments éditoriaux, on peut apercevoir des tentatives de « cross selling » par un lien vers la fiche de l’auteur ou un abonnement à la newsletter sur le site institutionnel de l’éditeur ainsi qu’un lien pointant vers les distributeurs (Amazon, la Fnac et la Librairie Gallimard en ligne) pour acheter le l’ouvrage en version papier ou numérique (!).

Une initiative qui s’avère intéressante, bien qu’elle pêche tout de même par certains mauvais points. La navigation tout d’abord ne me semble pas très intuitive, notamment sur la page d’accueil où la mise en avant des ouvrages n’est évidente. Ensuite, le principal problème de ce site réside, à mes yeux, dans l’absence d’outils de partage. L’objectif même de ce type de site est pourtant l’information et la propagation de celle-ci. Or si, en tant qu’internaute lambda, je me retrouve sur le site -via un moteur de recherche ou un emailing- et qu’un livre me donne envie, je ne peux le faire découvrir à mes proches. A l’heure du web 2.0 et de l’apogée des échanges numériques cela me semble extrêmement dommageable de ne pas avoir pensé à ajouter aux pages « ouvrages » des outils de partage sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Digg…) ainsi qu’un envoi possible de l’information par mail. Bien que le partage vers les communautés me semble être aujourd’hui le B.A.BA en matière de communication digitale, on se rend compte que cet élément n’est  pas encore intégré dans toutes les stratégies de communication online.

 

En bref, Gallimard prend ici une bonne initiative qui sort de l’ordinaire et qui pourrait se révéler efficace pour peu que l’information circule, ce qui semble difficile dans l’état actuel des choses…

 

Commenter cet article