Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a pour vocation de rassembler et analyser les nouveautés en matière de marketing et de communication littéraire à travers le monde. Que ce soit les campagnes marketing et communication des maisons d'éditions, les librairies coup de cœur que je rencontre, les acteurs du secteur ...

Dix mots - Dix blogueurs

Publié le 18 Janvier 2012 par Noëlie in C'est l'évènement ...

Quittons un moment le monde de l'édition pour celui des mots au sens large avec une opération mise en place par le Ministère de la Culture et de la communication à l'occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie.

Dixmots-dixblogueurs

 

La manifestation nommée « Dis-moi dix mots » tourne cette année autour de la thématique de l’intime avec les mots suivants : âme, autrement, caractère, chez, confier, histoire, naturel, penchant, songe, transports.

Au coeur de cet événement on retrouve l'opération  "Dix mots Dix blogueurs" pour laquelle le Ministère de la Culture et de la Communication a sélectionné dix blogueurs qui joueront le rôle "d'ambassadeurs virtuels de la Semaine". Le job de chacun de ces blogueurs ? Écrire chaque semaine (du 15 janvier au 25 mars) un article sur un ou plusieurs mots de la sélection. Les possibilités sont larges, les blogueurs très divers, on peut espérer que cela découlera sur de belles proses...

 

Belle initiative que cette opération ! Espérons qu'elle rencontrera un beau succès et que les mots danseront grâce à elle !

 

Bonus //

Extrait de  "Et toi ? Où c'est chez toi ?" d'Anne-Solange Tardy.

"Nous étions dans la voiture, sur la plage arrière. Il s’était pelotonné spontanément dans mes bras, comme si on se connaissait depuis toujours. Avoir sept ans rend tout plus simple. Nous roulions depuis un moment quand soudain, alors que je le croyais endormi, il me demanda : « Et toi ? Où c’est, chez toi ? »

Il y a, face à un enfant, cette exigence de vérité qui vous force à jeter un regard neuf sur des questions apparemment évidentes. Et en reformulant intérieurement sa question, je constatais combien j’étais en peine de fournir une réponse à la fois honnête et intelligible à un garçon de son âge.

Ma vie amoureuse était, à cette époque, plongée dans un chaos indescriptible : chez moi, c’était officiellement mon appartement. Mon adresse postale, en fait, puisque je n’y avais pas mis les pieds depuis des semaines et que je n’avais l’intention d’y retourner que pour faire mes valises. Ce chez moi là s’annonçait si pauvre, si triste et dénué de sens que je ne pouvais me résoudre à répondre en allant au plus simple.[...]

Commenter cet article