Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a pour vocation de rassembler et analyser les nouveautés en matière de marketing et de communication littéraire à travers le monde. Que ce soit les campagnes marketing et communication des maisons d'éditions, les librairies coup de cœur que je rencontre, les acteurs du secteur ...

# Bonus du vendredi : Top 15 des classiques qu'on a pas lu (et on n'est pas fier)

Publié le 20 Janvier 2012 par Noëlie in BONUS du vendredi

Pour terminer la semaine, je vous propose un petit Top, comme le site topito.fr sait si bien en faire ! Au programme,  le Top 15 des classiques qu'on a pas lus, et on n'est pas fier (mais c'est comme ça).

 

Morceaux choisis :

 

"4 - La Princesse de Clèves, Madame de la Fayette, 1678 : [...] considéré comme le premier roman « psychologique », mais aussi comme le fer de lance du renouveau stylistique et fleuron des Belles Lettres, La Princesse de Clèves est une oeuvre indispensable. Malheureusement, ce roman est désespérément chiant, c’est un fait.
De quoi ça cause? : Mademoiselle de Chartres se marie avec Monsieur de Clèves mais aime Monsieur de Nemours. S’en suivent d’interminables atermoiements et la (très) minutieuse description de l’évolution du sentiment amoureux. Platonique. Ouais."

 

"8 - Guerre et Paix, Léon Tolstoï, 1865-1869 : l’oeuvre majeure de la littérature russe a été élu Cale-Porte le plus efficace depuis Crime et Châtiment de Dostoïevski. Sûrement la définition la plus exacte du terme « pavé ».
De quoi ça cause? : de guerre et de paix."

 

"13 - Mémoires d’Outre-Tombes, François-René de Chateaubriand, 1840 : nom à rallonge, vie à rallonge, oeuvre à rallonge.[...] Même le temps se suicide d’ennui à vos côtés? Ecrivez votre autobiographie. Si ça a bien marché pour François-René, y’a pas de raisons hein…
De quoi ça cause? : René et sa sensibilité exacerbée, René à la mer, René en vacances, le retour de René, à côté de ça, même le temps qui suspend son vol chez Lamartine semble passer beaucoup plus vite."

 

> Découvrir le Top 15 dans son intégralité.

Commenter cet article